Candle on palms on a black background

L'histoire de la bougie

Les premières bougies sont apparues au Moyen-Âge, elles étaient à l'époque appelées brûle-jonc du fait de leur procédé de fabrication : Le jonc était fendu en deux, en faisant attention de ne pas endommager la moelle, puis était trempé dans de la graisse animale ou végétale puis mis de côté le temps que l'ensemble durcisse suffisamment.
Par la suite le brûle-jonc fut remplacé par la bougie telle que nous la connaissons actuellement. Ses origines remonteraient au XIVème siècle. Les graisses animales et végétales furent remplacées par de la cire, à l'origine la cire provenait de la ville de Bugaya, en Algérie. C'est très certainement cette commune, actuellement nommée Béjaïa, qui donna son nom à la bougie.
Traditionnellement, la bougie est de couleur jaunâtre mais peut être blanche si la cire a été exposée au soleil plusieurs semaines. Du fait de cette finition particulière les bougies blanches avaient à l'époque un coût plus élevé que les bougies jaunes. Elles étaient généralement réservées aux personnes nobles dans des châteaux, des palais ou des églises.
L'autre preuve de noblesse, à partir du quinzième siècle, était de s'éclairer avec des bougies en cire d'abeille, il s'agissait d'un produit très cher. Le peuple devait quant à lui s'éclairer grâce à des bougies en suif (il s'agit d'un résidu de graisses animales fondues).
Peu avant la révolution française, en 1783, un suédois inventa la première bougie stéarique, à base d'huile d'olive. Ce sera un chimiste français qui achèvera ces recherches et créera une bougie à base d'acide stéarique, un acide gras. En à peine deux années la bougie stéarique remplaça de manière définitive la bougie de suif.
Cette invention majeure permit d'industrialiser le procédé de création de la bougie et donc de la fabriquer à un meilleur prix. La capitale de la bougie devint Nantes, la ville est aujourd'hui encore la plus grande productrice de bougie de France, elle produit 80% des bougies vendues sur le territoire français.
Depuis quelques années la tendance va au remplacement de la bougie traditionnelle vers une bougie à LED, présentant moins d'inconvénients, c'est dans cette démarche que nous nous inscrivons